Comment manger plus facilement fruits et légumes

Classé dans : ACCUEIL, J'AI TESTE POUR VOUS, SANTE | 0

extracteur-de-jusComment manger plus facilement fruits et légumes

 

Pour être dans le bien-être, plein d’énergie et de confiance en soi, il faut faire attention à nos pensées. Oui, mais pas seulement, il faut aussi faire attention à ce qui rentre dans notre corps. Notre alimentation est comme le carburant des voitures. Si vous ne mettez pas le bon, ça risque de ne pas fonctionner.

On ne s’en rend pas forcément compte mais une mauvaise alimentation peut avoir non seulement des répercussions sur notre corps mais également sur notre mental, notre énergie et jouer un rôle par rapport aux angoisses et au stress.

 

1- Fruits et légumes, beurk !

Mangez 5 fruits et légumes par jour nous dit-on. Cette pub m’a toujours laissée perplexe. Pour une famille de 4, ça revient tout de même à 20 fruits et légumes par jour ! Sans même parler du coût, ça m’a toujours paru énorme.

Bien qu’on soit tous d’accord pour dire que les légumes et les fruits sont bons pour nous, bio de préférence si on a la possibilité, afin d’éviter les pesticides.

 

En ce qui me concerne, 5 fruits et légumes par jour, c’est plus facile à dire qu’à faire. J’aime les fruits, oui, en revanche, les fruits juteux qui coulent partout, ceux qu’il faut éplucher en s’en mettant partout ou qu’il faut couper à la hache tels l’ananas ou la noix de coco…c’est plutôt moyen. J’ai donc toujours eu la flemme de manger des fruits (bien que coupés en petits morceaux, ça passe tout seul).

Quant aux légumes, eh bien là, s’ils ne sont pas magnifiquement cuisinés pour faire oublier leur présence au maximum, bonjour l’angoisse. Des légumes croquants cuits à la vapeur, ce n’est juste pas possible pour moi. Et on n’est pas tous des cordons bleus du légume.

 

Mais bon pour en revenir à mon problème de fruits et légumes, j’ai fini par investir dans un extracteur de jus. Alors qu’est-ce qu’un extracteur de jus ?

 

2- L’extracteur de jus

 

Appareil qui est très en vogue depuis quelques années pour une raison simple : l’importance de l’alimentation pour la prévention contre de nombreuses maladies et  le maintien de notre santé ou son amélioration.

 

L’extracteur de jus permet en effet, la réalisation de jus frais, à base d’aliments crus. D’après les études, il a été démontré que c’est cru que nous bénéficions au maximum des vitamines et minéraux des fruits et légumes.
Et c’est un appareil fabuleux. Bon, pour ne pas vous mentir, le lavage n’est certes pas une partie de plaisir, (même si on essaye de déléguer un maximum aux enfants ;)). De plus, les jus ne se conservent pas car ils s’oxydent à l’air et à lumière, perdant ainsi leurs vertus. Il faut donc les consommer le plus rapidement possible. Mais en dehors de ces 2 petits inconvénients, le goût, les vitamines et la pêche que ça donne valent le coup. On est là face à un véritable atout-santé.

 

Ce qui est pratique avec l’extracteur de jus, c’est qu’on peut composer nous-mêmes nos propres cocktails, se renseigner sur les vertus, les vitamines et l’action de tel ou tel fruit ou légume en fonction de ce dont on a besoin. Exemple, les fruits riches en magnésium comme la banane ou les cerises  permettant de réguler le stress. Il existe des fruits et légumes pour tout un tas de choses en fonction de l’effet qu’on cherche à obtenir sur notre santé : contre la migraine, la fatigue, le stress, la digestion, les ballonnements, l’amélioration du sommeil, des antioxydants pour prévenir le vieillissement etc.

De plus, on peut faire des jus avec quasiment tous les fruits et légumes à part peut-être la banane qui donne un effet compote. On peut aussi faire des mélanges légumes et fruits parce que quel que soit le légume, mélangé avec une pomme et une orange, ça restera sucré et ça passera tout seul. Et pas besoin de couper les aliments en petit bout ni d’éplucher les fruits et légumes à peau fine comme le concombre, la pomme etc.

Les jus sont délicieux, aucune comparaison possible avec les jus du marché, même 100% pur jus. On a vraiment affaire à un vrai jus et surtout, le regain d’énergie est quasi immédiat, puisque les fibres étant laissées de côté, le jus passe quasi instantanément dans le sang. D’ailleurs, à éviter le soir avant d’aller dormir…

 

3- Quel extracteur choisir ?

 

J’ai acheté personnellement le mien lors d’un Salon Bio, le Salon Marjolaine à Paris pour ceux qui connaissent. Et si vous en avez la possibilité, je vous conseille de faire de même, ça permet de tester l’extracteur, c’est-à-dire :

 

  • de le monter et de le démonter sur place
  • de voir si c’est quelque chose d’aisé pour vous
  • de gouter le jus
  • de discuter avec le vendeur
  • d’en essayer plusieurs
  • d’avoir des conseils sur les éléments importants etc.

 

Vous aurez un véritable service que vous ne trouverez pas en grande surface. De plus, vous aurez un prix Salon avec bien souvent 50€ de moins sur le prix grand public. La majorité des informations de cet article ont donc été obtenues ici et là auprès des vendeurs du salon qui connaissent extrêmement bien leur produit et l’utilisent souvent eux-mêmes, ce qui ne sera pas le cas du vendeur de grande surface. Et en prime, très souvent, le moteur est garanti 10 ans.

 

  • Les différences avec blender et centrifugeuse

 

Le blender et la centrifugeuse mixent les aliments à très haute vitesse pour en faire soit des smoothies et purées dans le cas du blender, soit des jus dans le cas de la centrifugeuse. Ces 2 appareils, contrairement à l’extracteur, mixent le fruit dans son intégralité alors que ce dernier va opérer une séparation entre les fibres et le jus. Ce qui permet une absorption beaucoup plus rapide dans le sang, donc une action plus rapide des vitamines, une meilleure digestion et une meilleure élimination des toxines de l’organisme, les fibres alourdissant tout ça.

L’extracteur permet donc de préserver une haute teneur en nutriments dans son jus en exerçant une pression à froid à vitesse lente. En matière de rendement et de qualité de jus, il reste donc la meilleure solution et de plus, il fait moins de bruit, ce qui peut être utile le matin pour ne réveiller personne. Il n’est pas totalement silencieux non plus mais comparé à une centrifugeuse, fermer la porte de la cuisine devrait suffire.

D’autre part, avec l’extracteur, il est possible de garder la peau de la majorité des fruits sachant que la plus grande partie des vitamines se trouvent dans la peau.

 

  • Quel type d’extracteur ?

 

Il en existe 3 types : vertical, horizontal et manuel.
Le manuel : la qualité nutritionnelle des jus est meilleure mais le rendement est inférieur à un appareil électrique au même titre que les presses agrumes manuels ou électriques.
Le vertical : plus compact que les 2 autres, plus facile à nettoyer mais moins de possibilités au niveau des jus, on doit couper fruits et légumes un minimum pour les insérer.
L’horizontal : le plus polyvalent, on peut insérer les fruits en entier et faire des préparations plus nombreuses qu’avec le vertical (purées, sorbets, pâtes..). L’inconvénient, c’est qu’à mettre des fruits entiers (sans noyau s’il est besoin de le préciser), ça use prématurément le moteur.

 

Les critères à regarder :

 

-Le prix : au niveau du prix, l’extracteur manuel dépasse rarement les 100 €, pour les 2 autres, à partir d’un budget de 200-250 €, on peut avoir un excellent appareil. En dessous, l’appareil risque de faire facilement des bourrages au niveau des fruits et légumes et il faut savoir que plus la vitesse d’extraction est basse, plus le jus conserve ses vitamines, ce qui est bien le but recherché. Donc au-delà de 80 tours/min, passez votre chemin. La vitesse est trop élevée pour garantir la sauvegarde des nutriments. Entre 60 et 80 tours, c’est largement suffisant.

 

-La puissance du moteur : il faut également s’y intéresser. Plus le moteur est puissant, plus vous avez du jus donc plus vous faites d’économies au niveau de l’achat d’aliments. Pour ce faire, il faut regarder la sécheresse des résidus rejetés par l’appareil. Et pour cela, rien de tel qu’un Salon, je n’ai jamais vu de démonstrations en magasin. Donc si les résidus sont bien secs, c’est que le maximum de jus possible en a été extrait. Si vous aimez la pulpe, vous pouvez bien sûr la reverser un peu dans votre jus ou bien vous en servir pour parfumer gâteaux ou plats.

 

– Le montage et le nettoyage : Enfin, pour finir, la facilité de montage et de nettoyage. Comme je le disais, le nettoyage n’est pas forcément le point fort de l’extracteur. C’est souvent fastidieux et ça peut en décourager plus d’un, ce qui est dommage. Pareil pour le montage et le démontage. Il m’a fallu 15 jours pour comprendre comment le mien se remontait et où il se clipsait. Malheureusement,  je ne l’ai pas testé avant,  rien n’était précisé dans la notice et donc je le remontais au hasard en y passant un temps certain. Si vous n’avez pas la possibilité de tester, regardez bien les avis sur cet aspect sur le modèle qui vous plaît.

 

Voilà, alors si vous êtes comme moi, que fruits et légumes ne vous inspirent pas plus que ça, n’hésitez pas : l’extracteur de jus. Un véritable bonus santé, forme et bien-être. Et la santé n’attend pas. C’est dès maintenant qu’il faut la préserver.

J’espère vous avoir éclairé au sujet des extracteurs de jus. Si vous avez des questions ou des conseils, n’hésitez à les partager dans les commentaires.

 

Si vous avez aimé cet article ou si vous pensez qu’il peut intéresser quelqu’un de votre entourage, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner en remplissant le formulaire d’inscription sous cet article afin d’être prévenue dès la parution d’un nouvel article et ainsi profiter de mon tout nouveau bonus,  ” Reprendre confiance en soi après une rupture ” .

 

Steph. K

PS : si vous voulez devenir experte dans l’art de la communication et clouer le bec aux gens difficiles, violents ou agressifs, cliquez ici

 

A bientôt.

Steph.K

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laissez un commentaire