Lenteur rime t’elle avec bonheur

Classé dans : ACCUEIL, MENTAL | 5

 

Crédit photo ; stevepb

Lenteur rime t-elle avec bonheur ?

 

Magnifique question posée par Violaine Gorges du blog 365jeuxenfamille dans.le cadre de son carnaval d articles. Digne du bac de philo n’est-ce pas ?

Tout d’abord, qu’est ce qu’un carnaval d’articles ?

Le blogueur hôte, ici Violaine, publie sur son site un extrait de tous les articles écrits, avec un lien vers l’article et le blog de l’auteur.

Pour vous lecteurs, c’est comme faire 10 tours de manège pour le prix d’1 !

Vous bénéficierez de plusieurs articles sur le rapport entre le bonheur et la lenteur et vous pourrez ainsi en apprendre plus sur ce sujet ! Vous découvrirez d’autres univers, d’autres blogs, d’autres points de vu, d’autres réponses à vos questions ! Cliquez ici.

 


Tout d’abord, qu’est-ce le bonheur en vérité ?
Si je devais en donner une définition  personnelle et rapide, le bonheur pour moi, c’est de savoir apprécier ce que l’on a dans l’instant présent. Ça peut être la vue, la santé, le fait de pouvoir parler, manger, entendre etc. Ou des choses plus matérielles, un  toit sur la tête, une belle voiture ou que sais-je ? Mais également être satisfait pour ce qu’on n’a pas, matériel ou immatériel.

 

Maintenant, est ce que ralentir ou mettre plus de lenteur dans nos vies peut nous amener à plus de bonheur ?
C’est là où l’aspect philo pointe le bout de son nez. Pour certaines personnes oui. Pour d’autres, cela ne fera aucune différence, c’est au cas par cas. Donc pour ma part, je n’utiliserai donc pas le terme rimer qui peut induire que c’est une évidence.
Mais intéressons-nous maintenant à ce que peut nous apporter à long terme la lenteur et laissons de côté ceux à qui elle n’apportera rien.

 

En premier lieu, ralentir, prendre son temps va automatiquement nous amener à savourer mieux l’instant présent, à en saisir les détails et les subtilités. Si je ralentis par exemple sur le chemin du travail, forcément je vais prêter attention à ce que je ne vois pas d’habitude, aux personnes auxquelles je n’aurai pas prêté attention.

 

Je vais pouvoir prendre le temps de mettre de la conscience dans tout ce que je fais et me concentrer uniquement sur le présent. Comme dit le proverbe, si vous êtes nostalgique, vous vivez dans le passé, si vous êtes angoissés, vous vivez dans le futur” . Seul le présent nous appartient alors autant en profiter un maximum. Et quelque part, ne pas profiter du présent, c’est oublier de vivre.

 

D’autre part, la lenteur est un des ingrédients de la gratitude qui se définit justement par le fait de savoir apprécier ce que l’on a comme ce que l’on n’a pas. Et comment apprécier dans la vitesse ? Pour apprécier, il est nécessaire de prendre le temps et d’observer et puis ressentir à quel point on est chanceux d’avoir ce que l’on a.

 

Ralentir va également faire diminuer mon stress du coup avec un effet rebond sur mon état de santé, meilleure oxygénation du corps, diminution de la tension artérielle, augmentation du système immunitaire donc meilleure protection contre les maladies et tout ce que moins de stress peut apporter comme mieux être au niveau de la santé. Je rappelle que 70% des maladies seraient liés au stress quand même. 70% !!!

 

Et qui dit moins de stress, dit un effet sur l’humeur. Si je suis de meilleure humeur, je crée une meilleure vie sociale, de meilleures relations dans mon couple, avec mes enfants, mes amis, les gens sont attirés par moi et ont envie d’être avec moi. J’inspire également mon entourage et comme on a tendance à se synchroniser aux gens avec qui l’on se trouve, je peux les inciter également à plus de lenteur avec tous les bénéfices que ça aurait sur eux et par ricochet sur leur propre entourage. Ça peut devenir exponentiel pour la planète entière. Bon je vois un peu loin mais pourquoi pas après tout ?

 

En ralentissant, on risque de faire moins de choses mais de beaucoup plus profiter et apprécier celles que l’on fait. C’est l’histoire de la quantité ou de la qualité. Et je sais que pour ma part, je préfère des instants de qualité que pleins d’activités dont on ne profite pas vraiment. Pareil pour la nourriture, je préfère peu manger mais bien que beaucoup avec une piètre saveur.

 

Alors oui, vu sous ces angles-là, ok peut dire en effet que la lenteur peut nous amener à plus de bonheur, même si bien sûr, certains y seront hermétiques.

 

Et toi qu’en penses-tu ? As-tu envie d’expérimenter plus de lenteur dans ta vie ? Dis-moi en commentaire si pour toi la lenteur peut faire une différence dans ton bonheur.

 

Steph.K

 

Si tu désires te faire accompagner en coaching pour transformer ta souffrance et réapprendre à savourer la vie et que tu n’as pas encore profiter de ta première séance offerte, alors contacte moi en cliquant ici pour me laisser tes disponibilités ou en cliquant sur l’onglet séances de coaching dans le menu.

 

Si vous avez aimé cet article ou si vous pensez qu’il peut intéresser quelqu’un de votre entourage, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner GRATUITEMENT en remplissant le formulaire d’inscription sous cet article afin d’être prévenue dès la parution d’un nouvel article ou vidéo et ainsi profiter de mon tout nouveau bonus, ” Reprendre confiance en soi après une rupture “.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • dale carnegie eviter le chemin a un chien
  • dale carnegie je passerai ici quune seuke fois

5 Responses

  1. […] du blog les-diamants-du-bien-etre.com, repasse son bac et planche sur la question « lenteur rime-t-elle avec bonheur » d’un point de vue presque philosophique ;-). Après avoir donné sa propre […]

  2. “Si vous êtes nostalgique, vous vivez dans le passé, si vous êtes angoissés, vous vivez dans le futur”. J’aime bien ce proverbe qui illustre en plus très bien ton article :-). Je trouve que tu as raison de rappeler qu’il faut apprécier ce que l’on vit au présent… Ce n’est pas toujours facile et on a aussi tendance à l’oublier alors essayons :-)!

    • Photo du profil de Stephanie Koffi

      Oh que oui, c’est loin d’être facile mais une fois que l’on s’y met, difficile après de faire marche arrière tant le bien-être ressenti est grand. C’est se libérer d’un poids.

  3. Bonjour,

    Très bel article. Il est essentiel de savourer le moment présent, ceci permet d’apprécier ce que nous ne voyons pas lorsqu’on se balade en permanence entre le passé et le futur.

    Génial 🙂

Laissez un commentaire