• vipassana-goenka-stress

Comment venir à bout du stress avec Vipassana ?

 

Comment venir à bout du stress avec Vipassana ?

 

“Cet article est publié dans le cadre du carnaval d’articles sur le thème du stress sur le blog yoga-yogilene.fr .

 Un carnaval d’articles regroupe plusieurs points de vues sur un même thème, ici le stress. N’hésitez pas à consulter les autres articles, je vous mets le lien à la fin de celui ci.”  http://yoga-yogilene.fr/le-stress-dans-tous-ses-etats-carnaval-darticle/

 

 

Ah, le stress … un vrai fléau que celui-là. Pourtant, à la base, le stress n’est ni plus ni moins qu’un réflexe physiologique qui met le corps en alerte afin de mieux gérer une menace ou un danger. Alors l’éradiquer totalement ne serait que pur fantasme. Le stress fait partie de nous. Mais là où il devient nocif, 70% quand même des maladies liées au stress, c’est lorsqu’il dure au-delà de la période de « danger ».

Alors pour en venir à bout, les spécialistes recommandent diverses techniques, relaxation, respiration, sophrologie, yoga, méditation etc. Je vais laisser mes chers collègues vous en expliquer les tenants et les aboutissants et je vais me pencher sur une technique que je viens tout juste de tester en immersion pendant 10 jours ; la méditation Vipassana. Un truc énorme.

 

1- Qu’est ce que la méditation Vipassana

 

La méditation Vipassana est une technique particulière de méditation beaucoup citée dans le bouddhisme et aussi l’une des techniques de méditation les plus anciennes de l’Inde qui fut redécouverte par le Bouddha Gotama il y a plus de 2500 ans. Pas besoin d’être bouddhiste ou de s’y convertir pour la tester bien évidemment.

 

Le mot Vipassana signifie « regarder les choses telles qu’elles sont réellement ». C’est un processus d’auto-purification par l’observation de soi, une technique qui vise à éradiquer la souffrance et une méthode de purification mentale qui permet de faire face à tous les problèmes et tensions de la vie de façon calme et équilibrée.

 

Et le plus génial avec cette technique, c’est qu’il existe différents centres en France, en Europe et dans le monde où l’on peut s’isoler pendant 10 jours en compagnie d’autres méditants afin d’apprendre comment bien méditer. Et le tout gratuitement ( à part le transport, faut pas délirer quand même). On peut faire un don à la fin en fonction de ses moyens pour les étudiants qui viendront après nous.

 

On se retrouve donc au milieu de nul part, dans le calme absolu, nourri et logé avec pour consigne l’interdiction de parler. Et là, franchement, pour déconnecter du stress et se reconnecter sur les vraies valeurs, je n’ai jamais connu mieux.

 

Les 3 premiers jours, on commence par calmer l’esprit en se concentrant chaque jour de manière différente selon les instructions de l’enseignant sur la respiration. Le 4ème jour commence réellement l’enseignement de Vipassana.

 

Et là, on se concentre sur toutes les sensations qu’on peut ressentir au travers du corps et ce fut pour moi une découverte assez incroyable. J’ignorais totalement que le corps était ainsi en permanence comme ça dans le ressenti tellement mon esprit était absorbé par d’autres considérations. Mais tout cela n’est pas sans conséquence, ça fait évidemment ressortir plein de choses en nous, souvent la nuit d’ailleurs. Des peurs, des douleurs, des angoisses…qui finissent par lâcher prise au final pour nous amener à la paix de l’esprit et au contentement.

 

2- OK mais concrètement comment ça passe ?

 

Alors tout d’abord, il nous faut respecter un code de silence. Il est interdit d’adresser la parole aux autres méditants pendant 10 jours, 9 jours et demi très exactement. Le silence est levé à la moitié du 10ème jour histoire de ne pas avoir un choc le lendemain en rentrant chez nous.

 

Et ce fut un bien, pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal à renouer le contact avec mes congénères. Le retour à la parole m’a presque indisposé. Passer du silence pendant 10 jours à pia,pia,pia pendant des heures, ça m’a cassé la tête. Qu’est-ce que ça peut parler les filles ! Y’en a qui ont cru bon de devoir rattraper 10 jours de silence en une après-midi. J’en suis fatiguée rien qu’en y repensant.

 

En plus du silence, on n’a pas le droit de communiquer ni par le regard ni par les gestes ni par écrit cela va sans dire, on n’a droit à aucun rapport sexuel et les femmes et les hommes sont séparés. On ne les voit pas sauf dans la salle de méditation où les femmes sont d’un côté et les hommes de l’autre. Mais bon, la salle est dans la pénombre et on regarde devant soi en fermant les yeux quand on médite donc autant dire qu’on ne les voit pas.

 

Tout intoxiquant est également interdit et c’est la bonne occasion pour arrêter, beaucoup auraient stoppé leurs addictions avec cette méditation.

 

Pour ma part, j’ai testé le centre de Dhamma Mahi de Louesmes dans l’yonne alors je ne parlerai que de celui-là dans la suite.

 

Les locaux et sanitaires sont propres, assez modernes et très bien chauffés. Heureusement vu la vague de froid qui s’est abattue sur nous ces derniers jours.

 

Quant à la nourriture, elle est végétarienne uniquement. J’avais un peu peur sur ce point parce que, je ne sais pas pourquoi mais pour moi végétarien rime un peu avec reste sur ta faim. Ce fut pire que ce que je pensais. Premier soir, une soupe et au lit. Rude. Mais alors super bonne la soupe, un vrai régal, des légumes bio, ils ont même leur propre petit verger.

 

Et ce fut le meilleur repas du soir qu’on ait eu parce que dès le lendemain, bah les repas du soir, il n ‘y en a plus. Eh oui. Parce qu’on ne peut pas méditer le ventre plein forcément. Et ça pour ne pas être plein, il n’était pas plein. Je pense qu’on devait tourner entre 500 et 600 calories par jour. Mais à ma grande surprise, je n’ai pas eu faim un seul jour ! Et puis bon, le bénéfice caché c’est qu’on peut afficher la ligne quand nos petits camarades reviennent tout bouffis et engoncés des fêtes de Noël.

 

Pour résumer, pour le goûter, une boisson chaude, de l’eau chaude citronnée ( pour gommer la cellulite et chasser les petites infections de l’hiver j’imagine ) et 2 fruits. Le midi, des légumes et des crudités. Le matin, céréales, fruits, lait et boissons chaudes. En illimité, des tisanes avec des plantes diverses qui changent chaque jour.

 

Bien sûr, personne ne vous dira rien si vous vous re-servez 3 ou 4 fois (forcément puisqu’ils ne peuvent pas parler lol ) mais bon, ce n’est pas le but. Le but est une purification tant du corps que de l’esprit et avec le ventre plein, c’est le sommeil assuré pendant la méditation.

 

Même si bon, soyons honnête, sur les 12h de méditation prévues, j’ai passé plus de temps à dormir qu’à méditer. Je ne dormais quasiment pas la nuit, j’avais des pensées et des images incroyables en tête et aujourd’hui que je suis de retour chez moi l’esprit clair, j’ai un peu l’impression d’avoir passé 10 jours sous acide. On a l’impression que tout va bien sur place mais en fait, non tout ne va pas bien. Ça réveille énormément de choses en vous et c’est cela qui aboutit à la purification de l’esprit au final. Et puis les expériences des uns et des autres sont fatalement très variées en fonction de ce qu’on a à travailler aussi.

 

Enfin, cerise sur le gâteau, tous les soirs, un joli discours de Goenka, maître Vipassana, traduit en français avec des tas d’histoires sur le Bouddha, des histoires morales, des enseignements. Bref, avant de dormir, un vrai régal, notre petite douceur de la journée.

 

Mais en conclusion, je recommande ce séjour à tout le monde. Déjà, ça permet d’apprendre réellement à méditer selon la plus pure tradition asiatique qui n’a rien à voir avec ce qu’on peut entendre ici. Les progrès sont palpables, les cours sont très bien agencés et d’un cours sur l’autre, on voit bien que notre méditation s’approfondit.
Et on expérimente par nous-même, au travers de notre corps, que quelles que soient les vicissitudes de la vie ou les joies, tout finit toujours par passer, la vie est en oscillation permanente alors pourquoi s’en inquiéter et en concevoir du stress ?

 

 

Steph.K

 

Si tu désires te faire accompagner en coaching pour accélérer tes résultats et que tu n’as pas encore profité de ta première séance Skype ou facebook gratuite (ou par téléphone) , alors contacte-moi en cliquant ici pour me laisser tes disponibilités ou en cliquant sur l’onglet séances de coaching dans le menu.

 

Si vous avez aimé cet article ou si vous pensez qu’il peut intéresser quelqu’un de votre entourage, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner GRATUITEMENT en remplissant le formulaire d’inscription sous cet article afin d’être prévenue dès la parution d’un nouvel article ou vidéo et ainsi profiter de mon tout nouveau bonus, ” Reprendre confiance en soi après une rupture “.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 Responses

  1. Carmen

    J’adore ton retour d’expérience, comme tu pouvais t’en douter 😉 Merci beaucoup pour cet article passionnant! “pia, pia, pia,” 😀

    • Stephanie Koffi

      Lol merci Carmen pour ton commentaire. C’est toujours un plaisir de te lire également.

  2. Virginie

    Je suis ravie et impressionnée d’avoir un aperçu très bien décrit sur la méditaiton Vipassana. Je vis à Barcelone et ici, Vipassana est devenu à la mode …. pourtant ca ne paraissait pas très claire. Désormais, je pourrais comparer les offres Vipassana en Espagne avec ce que tu as vécu pour me faire un point de référence. Merci 🙂

    • Stephanie Koffi

      Eh bien écoute Virginie, merci pour ton commentaire. Si ça peut te servir alors c’est moi qui suis ravie. La méditation Vipassana est pour moi une chose extraordinaire qu’il faut faire découvrir au plus grand nombre. Et en prime, ces stages sont gratuits et de qualité. Et de nos jours, qu est ce qu’il existe encore de gratuit…

  3. Mat Ver

    Merci pour ce retour d’expérience. J’ai participé à un 10 jours l’année passée. Ma compagne est à l’heure actuelle dans son jour 9 et je me demandais à quelle moment le silence était rompu. Merci Google qui m’a envoyé sur ta page. Juste pour réagir au dernier commentaire de Stéphanie Koffi, je ne dirais pas que les cours sont gratuits ! La participation est libre, c’est une grande différence. ça permet aux gens qui n’ont pas une thune de participer quand même aux cours grâce aux donations plus importantes d’autres personnes mieux loties. Voilà, précision apportée pour ceux qui cherchent des infos sur Vipassana. Encore merci et bonne médit à tous!

    • Stephanie Koffi

      Oui exact, merci Mat pour cet éclaircissement. En effet, on est libre de donner ce que l’on veut, même après être partis si on souhaite le faire par virement ou autre.

Laissez un commentaire